Défi du 20 avec PassiFlore

clic

11e mois
11e thème : un mot de 11 lettres

Qui peut le moins peut le plus, j’vous l’fais pas dire 😆

C’est avec une certaine gourmandise -philosophique- que j’aborde cet avant dernier Défi du 20 de l’année 2022 ! La littérature est pour mes yeux ce que la gastronomie -voire plus modestement la bistronomie- est à mes papilles : une bénédiction. Sans exagération –moi vous me connaissez !– je peux dire que je savoure ma performance. Et il me tarde de découvrir votre promptitude à déceler mon espièglerie 😆

Les Encours du 10 avec PassiFlore

clic

Il me semble que le 10/10 c’était avant hier… Pour une fois, ce mois, j’ai de la matière 😆

Comme les températures sont plus clémentes, j’ai retrouvé mon énergie. Allez, je commence en suivant mon canevas habituel.

Citation :
« Le chagrin fait disparaître toutes les consolations, sentiment d’insupportable, du manque, du malheur, du bonheur… »

Notre Amie Dame Uranie est noyée dans son chagrin et nos mots tellement inefficaces pour la consoler. Si tu nous lis, Marie-Paule, mille pensées à toi de la part de tes Amies et Aminautes 😻

Lecture :
Après « Nature humaine » de Serge Joncour, j’ai terminé un autre de ses romans « Chien-Loup » édité en 2018, que j’ai bien aimé.
J’ai terminé également « La carte postale » de Anne Berest ; je vous conseille de lire ce roman, après « Gabriële » des Sœurs Berest.
J’ai commencé sans trop d’entrain « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee, toujours pour le Club de Lecture.

A venir, pour le Club de Lecture : « A la lumière de nos jours » de Clarisse Sabard, « Les cloches jumelles » de Lars Mytting, et sûrement « Le grand monde » de Pierre Lemaître et « Le goûter du lion » de Ito Ogawa…

Je « picore » dans « Un bonbon sur la langue » de Muriel Gilbert.

Tricot :
Gene a terminé, depuis quelque temps déjà, une de mes brassières. Merci Gene 😆 Je ne referai plus ce modèle, les coutures sur le haut des manches n’est pas du tout esthétique


Lundi, à l’Atelier Tricot, mon Amie Gene est repartie avec l’autre mini brassière en laine super fine et le petit gilet commencés avant l’été…
J’ai fini le châle bleu marine pour Mademoiselle Rose déjà envoyé et le mien en laine « camel ». Ca fait donc 3 châles !
J’attends de la laine pour commencer un châle à offrir à Noël et ma fille aînée aimerait un poncho pour télétravailler avec 19° dans son appartement.
En attendant, j’ai commencé une mini couverture pour un poupon, avec des restes de laine.

En plus du châle très vaporeux mauve de Gene, une Amie de l’Atelier Tricot avait apporté le sien, immense, rose poudré, élégant et très chaud à n’en pas douter. Merci Colette d’avoir participé au Challenge Tricot de PassiFlore. A priori, deux autres sont en cours mais les copines étaient absentes à notre séance Tricot/BlaBla de lundi 🙄

Je le redis, j’ai beaucoup aimé ces échanges du Challenge Tricot coaché par mon Amie Claude. Distanciel et présentiel sont les deux moteurs de l’Amitié 😉

Activités :
Art postal. J’adore ! J’ai envoyé mon enveloppe à Rose, ma binômette pour octobre, et j’ai reçu la superbe création de Marie-Paule qui était ma binômette. Danièle a publié un billet sur nos échanges d’octobre CLIC
Toujours en découpage/collage, j’avais fait aussi un petit envoi surprises à Danièle et à Paco.
Le prochain rendez-vous est fixé en janvier sur le thème de « Hiver« . Si ça vous tente, rapprochez vous de notre coach, Danièle, pour vous inscrire.
Cette fois, j’ai dessiné moi-même. Oui oui, pas de collage et je n’ai même pas décalqué ! Il me reste juste à affirmer les contours et à mettre les couleurs.
Avec cette activité, on ne voit pas le temps passer, surtout quand on n’est pas très douée, comme moi. Mais c’est un grand plaisir de découvrir toutes les belles idées des Autres. Une activité idéale pour l’hiver !
Une autre enveloppe coloriée partira aujourd’hui pour un Anniversaire, dans 5 jours.

Calendrier de l’Avent. L’année dernière, mon Amie Patricia (Chemins de table) m’avait fait très envie avec ses calendriers de l’Avent XXXXL 😆 reçu et offert !
Plus modestement, j’en au terminé un pour ma fille aînée -mini riquiqui !-, avec un support trouvé, l’an dernier, chez Maisons du Monde. Et bien, je vous assure que ça a été une mission trrrès compliquée car il m’a fallu trouver 24 petits objets rentrant dans les cases de 4 x 4 cm 🙄 Je peux déjà dévoiler le contenu car la destinataire ne lit pas mon blog 😆
Le remplissage des cases m’a demandé pas mal de temps et d’imagination. Je vais aussi, comme l’an dernier, commandé des calendriers de l’Avent chez Kaffekapslen -cafés-

Marches et balades. Pas mal de pas en octobre, surtout en ville vu que je ne randonne plus guère. Mais un pas est un pas, n’est-ce pas 😆
Visite commentée dans le quartier du Jardin des Plantes, sur les pentes de la Croix-Rousse, au temps de Lugdunum et une deuxième dans les pas des « Veilleurs de l’ombre », figures emblématiques de la Résistance à Lyon pendant la seconde guerre.
Visite programmée au cimetière de Loyasse pour flâner dans les allées aux tombes si bien fleuries pour la Toussaint. Un moment de Paix et de réflexion intérieure.

Challenge personnel. Pour terminer, c’est aujourd’hui mon 9e jour de régime alimentaire, objectif « – 4/5 kilos » pour Noël ! Je gère mes fringales et me force à faire au moins les 9 000 pas préconisés par mon Appli EasyFit Pedometer. Au programme, pas ou presque plus de pain, plus de vin -sauf hier !- pas ou presque plus de fromage, portions réduites dans mes assiettes, grosses salades vertes, veloutés de légumes en briquettes, pommes et yaourts à volonté ! Je commence à atteindre le cap où mon cerveau et mon estomac se font une raison et acceptent les privations restrictions 😆 Les jours à venir seront donc moins difficiles ! Et il me reste 44 jours pour rentrer sveltement dans mon moche pull de Noël pour le réveillon -car exceptionnellement, je bouleverserai mes habitudes en assistant au passage du 24 décembre au 25 décembre 😆

Rendez vous le 10 décembre pour les 12e Encours 2022

Etats d’Esprit de septembre

Un mois très particulier.

Quand la vie ne tient plus qu’à un fil et que ce fil casse, il faut faire face. Le Temps adoucit nos peines car la mémoire a le pouvoir d’effacer les mauvais souvenirs pour ne garder que les bons.
Il faut juste laisser du temps au Temps. Alors, la vie continue, autrement

« La Vie…
La vie est une chance, saisis-la.
La vie est beauté, admire-la.
La vie est un rêve, fais-en une réalité.

La vie est un défi, fais-lui face.
La vie est un devoir, accomplis-le.
La vie est un jeu, joue-le.

La vie est précieuse, prends-en soin.
La vie est une richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.

La vie est un mystère, perce-le.
La vie est une promesse, remplis-la.
La vie est tristesse, surmonte-la.

La vie est une aventure, ose-la.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est un bonheur, mérite-le ».

Ouf ! l’Automne est arrivé, une petite grosse laine est de rigueur matin et soir. Il était temps. J’ai retrouvé mon énergie, j’étais vraiment flagada après ces mois si chauds.

« La Reine est morte. Vive le Roi ». J’ai passé beaucoup de temps devant l’écran de ma télé pour suivre les cérémonies d’Adieu à La Reine. Je l’aimais bien, tout comme la Famille royale.

Pour les Encours du 10 septembre, PassiFlore a lancé son Challenge Tricot ICI .
A vos laines, tricotez !
Pour mon coup d’essai, je n’ai pas voulu dépenser une fortune pour la laine et mon choix n’est pas judicieux 🙄 150 grammes étaient nécessaires pour réaliser ce modèle… il m’en a fallu 350 ! J’attends de voir ceux des autres. Rendez-vous pour le prochain Encours du 10 octobre.

50 ans pluvieux, 50 ans heureux… Ben, la pluie annoncée ne s’est même pas invitée pour le demi siècle de l’aîné de mes jolis fils. Je n’avais pas, de toute façon, fait la folie de m’acheter une petite robette décolletée. Et pour ma nuit au château, j’avais emporté mon pyjama en pilou.

Sinon, pas grand chose, il faisait encore trop chaud. Pas de randos (à part mes balades urbaines), deux « visites » de ma cuisine, un déjeuner dans un p’tit resto sympa, à la terrasse de « Fée Maison » à Saint-Rambert-l’île barbe et pis c’est tout, sans oublier, bien sûr, mon week-end au château !

Mes petits bonus :
La moutarde de Dijon est revenue !
Mon châle est presque terminé
Ma première pomme et ma première mandarine Orri
J’ai découvert les Ramen grâce à Marie-Clo
Mon augmentation de la SS : 4 % bruts, hein, faut pas –trop– rêver 😆
J’ai eu la joie de voir mes deux filles et leurs compagnons

Etats d’Esprit de juillet

L’important est toujours difficile…

Faut pas croire que l’été y’a rien d’mieux ! Juillet est fini, j’vais pouvoir respirer 😆
Côté météo, ce sera, hélas, encore très trop chaud en août. Je gouline à longueur de journée comme de nuit 😥

Je vais me contenter, pour ce bilan mensuel très particulier, de suivre le canevas de mes Aminautes Carrie et Cécile C

Esprit : moins encombré par la logistique !

Fatigue : j’suis pas fatiguée mais je n’ai pas d’énergie 🙄

Estomac : a besoin de réconfort 😆 ça l’aide à soutenir mon cerveau

Condition physique : RAS : je n’ai pas le droit de me plaindre même si j’ai un peu le nez qui coule et les articulations qui coincent

Humeur : plutôt bonne, pas de soucis, mes filles et leur petite famille sont en vacances et tout s’passe bien sur la Route 66 pour l’une et pour le séjour breton qui vient juste de commencer pour l’autre. C’est rassurant

Boulot Retraite : J’attends le 9 pour voir de combien sera l’augmentation de ma « pension » 😆
De quoi faire un p’tit resto sympa, j’espère, avec la rétroactivité 😆

Culture : rien ! En friche ! Promis, en octobre, je réactive ma carte « Culture » pour remettre mes pieds dans les Musées lyonnais

Télé: les infos, le Tour de France féminin, un peu, mais rien ou presque le soir, je mange, je dors !

Lecture : J’ai décidé de lire/relire l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry ! Après « Saint-Exupéry, l’ultime secret » de Jacques Pradel et Luc Vanrell, je lis « Courrier Sud » 😆

Penser à : Passer quelques coups de fil, ça serait sympa de ma part… mais j’aime pas téléphoner, surtout quand ça dure des plombes 😥

Divers : Choisir le modèle de ma table pour le séjour, voir le délai de réapprovisionnement pour les chaises, me décider si je mets des rideaux ou pas à la cuisine, faire mes vitres, etc.

Amitiés : Mes Amies sont parties en vacances ou ont la maison remplie de leur petit monde. On se verra en septembre

Message perso : Heu, hi hi hi, je me suis un peu agitée croyant que l’Anniversaire du 5/09 était le 5/08… Résultat, la date est fausse et l’enveloppe déjà cachetée 😥 L’intéressée qui se reconnaîtra me pardonnera 😉

Ma minette : se méfie encore un peu de la nouvelle cuisine 😆
Et ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que « son » territoire va être réorganisé et réduit. D’ici quelques semaines, elle habitera à nouveau chez moi ! Ca ne pouvait plus durer, j’savais plus où me mettre !

Musique : Rien. Je vais réfléchir à m’offrir une nouvelle mini chaîne hifi pour réécouter mes CD cet hiver au lieu de regarder les navets à la télé.

Bon mois d’août à Tout l’Monde

Etats d’esprit de juin

Et voilà, demain, on attaquera le 2e semestre de 2022. Déjà !
Les jours commencent à diminuer. Déjà !
Je n’ai encore pas vu passer ce drôle de mois de juin 🙄
Mes états d’esprit sont mitigés mais je vais essayer de positiver 😉

L’actu :
Demain, départ du Tour de France cycliste depuis Copenhague. Lors de mon escapade dans la capitale danoise, fin février 2020, il y avait des panneaux de partout dans les rues. Faut jamais désespérer !

Depuis le 25/06/2022, la ligne du métro B est automatique et climatisée. C’est chouette car c’est « ma » ligne, gare d’O.-Charpennes pour le moment, qui sera prolongée jusqu’à l’hôpital Lyon-Sud d’ici fin 2023. Ca veut dire que la fréquence des rames toutes neuves est augmentée. Une bonne nouvelle !

Mes copinautes Alsaciens peuvent regarder BFM TV Alsace 😆 Moi j’aime bien le BFM TV Lyon !

Les prix n’en finissent pas de grimper. La guerre a bon dos, moi j’dis.
Faut quand même se méfier, à la rentrée, comme le prix de la pâte à papier explose, le PQ va être hors de prix aussi. Faut refaire nos stocks, hein !
Bon, pour l’huile, ça va mieux, en en trouve à prix d’or mais on en trouve. Par contre, toujours pas de moutarde, nulle part. J’vais bientôt être condamnée à ne faire plus que des vinaigrettes 🙄

Et voilà qu’à nouveau, un nouveau variant fait des milliers de contaminés par jour. On nous menace à nouveau de la punition du « masque ». Allez, faut arrêter de se faire tester, pour ceux qui sont vaccinés ou déjà covidés, rien de grave, un rhume et un coup de fatigue, ça ne fait pas mourir, hein ! Les futurs juillettistes ou aoûtiens seront bien d’accord avec moi.

La météo :
Nom d’un gratton, le temps est tout détrancané. Il devient fou comme les gens. Chaleurs, orages, vents, on a été vraiment gâtés. Et le pire ou le meilleur reste à venir !

La politique :
Mais ils veulent quoi donc les Français à la fin ? Le savent-ils seulement ?
Ca redevient la « chienlit » comme au temps du Général. Au lieu de se bouffer les foies, les Politiques feraient mieux de se mettre au travail illico. Y’a de quoi faire !
Bon, enfin, y’a au moins une Députée fraîchement élue qui veut secouer l’hémicycle. J’attends de voir. Tout d’même quelle belle grimpette dans l’échelle sociale pour une femme de chambre. Après avoir fait le ménage à l’Ibis, là voilà prête à le faire au Palais Bourbon. C’est ça la démocratie 😥
C’est-y pas une belle réussite qui va encourager les petites filles à faire des études de la politique ?

Allez, j’vais quand même parler un peu de moi
En fait, rien de bien intéressant, le train-train : soin des pieds, coupe des cheveux, restos, rencontre avec Sylvain Tesson à l’UCLY, sortie en car dans le Forez, escapade à Bordeaux. Pas grand chose à raconter !
Je vous rassure, fin juillet, mon bilan du mois sera plus « dense ». Je tiendrai un journal quotidien pour mon chantier « cuisine ». Je vous avoue que ça m’empêche encore plus de fermer l’œil.

Mes p’tits kifs de juin :
– les grenouilles à volonté à la Cafèt’ du Carrouf Francheville, délicieuses ; tous les jeudis à partir de 18 h, si ça vous dit 😉
– l’énorme plancha solo italienne à la Piazetta à Saint-Georges, à consommer sans modération. Un conseil, en commander seulement une pour deux, sinon, on vous propose un doggy bag 😆
– le repas sympa à la ferme-auberge « Aux moutons blancs » (Loire)
– les huîtres d’Arcachon-Cap Ferret et les canelés Baillardran

Et oui, à mon âge, les plaisirs de la table, y’a pas mieux !

Message perso : à tout à l’heure, Gene, j’apporte la tarte et les tricots 😉

Passez un excellent mois de juillet
@ bientôt





En vrac

« Sourire 3 fois tous les jours rend inutile tout médicament. »
Proverbe chinois

Dernier jour d’un mois ou premier jour du suivant, c’est pas grave, hein ?

Ce billet est un peu particulier. J’aime et j’aime pas la routine ! C’est à la fois rassurant et ennuyant.
Le léger et le futile ne sont pas trop d’actualité avec cette guerre meurtrière et incompréhensible. Mais même si j’ai mal pour ces gens qui souffrent le martyre, je veux quand même voir, du petit bout de ma lorgnette, le bon côté des choses -quoi, j’sais pas faire ?- et vous faire partager ce qui se passe dans mon esprit soénien.

Comme je ne suis pas oligarque, il me faut être futée. J’ai déjà presque tout mon électroménager entassé dans la chambre de Natty. Pas grave, elle avait déjà pris la mienne aussi ! La pauvre minette, en plus d’avoir été piquée (rappel de vaccin !) elle a bien compris qu’il se passait un truc pas normal sur son territoire. Des va-et-vient, des livreurs, des inconnus qui se permettent de foncer directement dans la cuisine, bousculant même ses gamelles et son « tapis de brossage ».
Elle attend de voir comment tout ça finira, et surtout quand. Ca va, ça ne lui coupe pas l’appétit.

Les JO para-olympiques, du 4 au 13 mars, sont passés inaperçus. On n’a rien vu à la télé ou presque. Et pourtant, c’est archi important pour tous ces athlètes cabossés par la vie et qui ont tant de courage. Ca devrait faire réfléchir les autres athlètes qui ont la chance de ne pas avoir d’handicap 🙄
Bravo à l’Equipe de France avec 12 médailles dont 7 en or.

Mes baskets d’hiver ayant servi tout l’hiver, je suis partie à la recherche d’une paire pour le printemps. Après le noir, j’ai eu envie de bleu marine. Chez Eram, pile-poil la paire idéale. Mais voilà, impossible de trouver une paire en 40. Première boutique, plus que du 41, deuxième boutique, dans la boîte 40, le pied gauche était du 41 ! Le vendeur n’avait rien vu… Tout est bien qui finit bien, j’ai trouvé, dans un 3e magasin, une paire « normale » avec pieds gauche et droit en 40 😆
J’vous jure, j’ai pas d’chance, déjà une fois à Marseille, j’avais acheté 2 pieds gauches et là, je vous prie de croire que ça avait duré un certain temps pour récupérer une paire « normale ».

Le Printemps est arrivé le 20 mars, le jour du Défi du 20 😆
Mon ITAR (interruption temporaire des activités de retraitée) est terminée. Je me bouscule à nouveau, je reprends la marche, je réduis ma consommation de pain, j’ai 5/6 kilos à perdre 😥 Là, j’crois bien que c’est mission impossible.

Comme on n’a plus besoin de masques, je vais aller faire un peu de sport dans les thés dansants. J’ai jamais su danser le Madison mais j’ai peur qu’avec mes belles baskets ça soit encore un peu plus compliqué à exécuter.

J’ai très envie aussi de devenir cosplayeuse. Vu que j’ai manqué tous les carnavals, ça me donnera l’illusion de ne pas avoir tout manqué. Ca, c’est une idée d’Oth, hein !

Je n’ai jamais eu de poupée Barbie -mes filles n’ont jamais voulu me prêter les leurs- alors, je me suis commandé sur le Net une Barbie Chette, la vraie de chez Mattel. C’est quoi donc ? Ben, voyons, c’est une Barbie à poils. A mon âge, j’ai plus de poils mais j’ai quand même gardé un paquet de rasoirs roses « Bic ».

Désormais, je passe à la bla-bla caisse à Auchan ou Carrefour. Je préfère que de prendre un bla-bla car. Ca vous surprend un peu sans doute. Moi qui suis plutôt sauvage, je n’aime pas engager la conversation avec une inconnue, alors, ça me va bien, y’a jamais personne à ces caisses et la caissière reste muette vu que je suis moi-même muette 🙄 Résultat, j’fais plus la queue, le temps c’est de l’argent disait ma mémé.

Je vais me lancer dans l’Art postal. Si ! grâce à des Aminautes qui le pratiquent merveilleusement et que me titille l’envie. Même si par le passé j’avais pratiqué un peu cet art sans le savoir, je n’avais jamais envisagé de m’y aventurer.

Je vous souhaite de sourire au moins 3 fois en lisant mon billet 😉

Bon mois d’avril
Rendez-vous à la fin du mois !

des p’tits kifs choisis parmi tant d’autres :
– une semaine comme en été, avec soleil et chaleur : lunettes de soleil et crème solaire sur le nez
– mon nouveau frigo est arrivé
– j’ai mes billets de train pour mon escapade à Bordeaux, en juin !
– la maousse-énorme-délicieuse pizza aux 4 fromages, avant hier, avec les Copines, au Ristretto ici
– grâce à Danièle, La casa Photo, j’ai découvert l’Art postal et le Blog de Paco clic

Code 612. Qui a tué le Petit Prince ?

Le « Maître du twist », à la plume poétique, ludique, surprenante, élégante, érudite -mais oui, tout ça parce qu’il le vaut bien !- en me charmant encore une fois, m’a quand même bien secouée 😆
Michel Bussi est sans conteste, depuis ses Nymphéas noirs, mon auteur favori. Classé comme écrivain de « polars », rien n’est vraiment noir dans ses romans, ses cadavres sont « propres » et cette fois même inexistants.
Quand même, il fallait oser ! S’attaquer à « mon » Petit Prince, en voilà une idée gonflée qui a titillé mon intérêt. Je ne lui reproche rien, je ne regrette rien. Et j’aime même assez beaucoup sa conclusion. Et si Michel Bussi avait raison ?…

Pour préparer ce billet, je me suis donc replongée avec délice, et un œil encore plus affûté, dans le chef d’œuvre de Saint-Exupéry ; j’ai mieux appréhendé ce conte et j’y ai encore découvert des détails qui m’avaient échappé. Si, c’est possible ! J’ai ainsi « noirci » 6 pages de mon cahier « Blog », en décortiquant chapitres après chapitres.

4e de couverture :
« Il est le livre le plus traduit au monde après la Bible, et l’un des plus vendus, conte étrange et fascinant.
Il est l’incarnation universelle de l’enfance, petit garçon blond, mordu mortellement par un serpent…
Mais la vérité est-elle aussi simple ? S’est-on vraiment déjà posé la question : « Qui a tué le Petit Prince ? » Saint-Exupéry n’aurait-il pas dissimulé l’identité de l’assassin dans son roman, lui dont la mort, quelques mois après la parution de son livre, reste tout aussi mystérieuse ?
Code 612. Qui a tué le Petit Prince ? passe en revue hypothèses, coupables et mobiles, pour enfin révéler la vérité stupéfiante sur le secret de Saint-Exupéry, et de son double de papier.
Si vous décidez de la croire… »

Michel Bussi signe une mise en abyme passionnante. Une requête haletante et poétique qui se déploie comme un jeu de piste doublé d’un hommage.

Dans son avant propos, Michel Bussi se/nous pose des questions auxquelles je n’aurais jamais pensé, même après mes nombreuses lectures du conte philosophique.
Et si le Petit Prince, ce livre universel, était en fait le testament spirituel de Saint-Exupéry ?
L’auteur lit entre les lignes et nous perd dans un dédale dont on ne sort pas indemne, certes, mais tellement rassuré sur la destinée du célèbre Aviateur, aussi rusé, semble-t-il, que son renard.
Comme dans chacun de ses romans, Michel Bussi ne renonce jamais à nous surprendre, à nous interloquer et c’est le souffle coupé qu’il faut aller à la fin de la lecture de ses livres pour pouvoir redire l’expression favorite du Commissaire Bourrel : « bon sang, mais c’est bien sûr » !

Sa version devient alors évidente et la réalité nous saute aux yeux. Et je préfère cent fois, mille fois, la vision de Michel Bussi !

Car tout est vraisemblable : l’astéroïde 612 (6-12, St-Nicolas, la Fête des enfants) a été aperçue une fois, en 1909, par un astronome turc. L’invisible, la rose, le serpent, le ciel et les étoiles, le désert, la mort, le mystère des disparitions et des corps évaporés, ces allégories renvoyant à des textes sacrés de la religion chrétienne.
Et tout au long de ces 230 pages, comme le Petit Poucet, le géographe-écrivain-poète cueille un à un les indices déposés dans les écrits de St-Ex et sème ses mots et ses vérités, comme des petits cailloux.
Michel Bussi choisit la Terre pour nous propulser à vitesse grand V sur 6 îles habitées par les 6 membres du Club B612, abandonnant le Cosmos et les 6 minuscules planètes du petit bonhomme tombé du ciel.
L’enquête sur le double « crime maquillé » du Petit Prince et de son père spirituel peut commencer.

Un jour, Oko Dolo, le businessman, maître du jeu, contacte Neven et Andie sur l’île de Riou où il habite, pour une mission très spéciale. Ensuite, ils reçoivent, à chaque étape, leur feuille de route et vont successivement à la rencontre de Marie-Swan, la vaniteuse, à Manhattan (USA), Moïses, le buveur, à Conchagüita (Salvador), Izar, le Roi, en Herminie (Ecosse), Hoshi, l’allumeur de réverbères, au phare de Djeddah (Arabie Saoudite) et enfin Stelo, le géographe, aux Bermudes, pour la fin du voyage et une chute (littéraire) vertigineuse et impensable !
Chacun des 5 premiers insulaires a sa théorie personnelle sur ces deux morts suspectes mais c’est Stelo qui a la preuve irréfutable que rien ne s’est passé comme l’Histoire l’affirme depuis 70 ans…



Qui a écrit Femme de personne ?

Merci d’avoir joué avec moi, ce matin !

Je me suis bien amusée et je vous prie de croire que je ne suis pas peu fière de vous avoir bluffées 😆

CLIC ici pour tout savoir sur ce texte écrit pour le 14 juillet 2008

Bravo à mon Amie Lydia qui a percé ce mini mystère !

En 2008, j’étais encore au Conseil Général -devenue Conseil départemental- et mon bureau était situé dans les bâtiments de l’Hôtel du Département/Préfecture du Rhône. J’avais eu beaucoup de plaisir à imaginer ce texte.

Le Défi du 20 avec PassiFlore

clic

2e mois
2e thème : 2 Poètes

« Un poème est un mystère dont le lecteur doit chercher la clé. »
Stéphane Mallarmé

Ce matin se sera un pur bonheur de découvrir le choix des autres Aminautes Défieuses.
Chez So’N, juste « pas de choc de photos, juste le poids des mots » !

Quel embarras pour sélectionner seulement 2 poètes. Au hasard – hi hi hi, non bien sûr !- je propose tout d’abord un « indémodable » Raymond Queneau car je sais que Dame Uranie sera ravie 😉

Bien placés, bien choisis

Bien placés, bien choisis
Quelques mots font une poésie
Les mots, il suffit qu’on les aime
Pour écrire un poème
On ne sait pas toujours ce qu’on dit
Lorsque naît la poésie
Faut ensuite rechercher le thème
Pour intituler le poème
Mais d’autres fois, on pleure, on rit
En écrivant la poésie
Ca à toujours kekchose d’extrême
Un poème.

Il est vraiment tout mignon ce petit poème, pour les petits et les grands, et le thème colle parfaitement au thème de ce Défi du 20 😆

Et puis, et puis, un texte en prose et je vous laisse devinez le nom de l’auteur(e)
Femme de personne

Exemplaire unique, et peut-être joyau inestimable, née d’un concours organisé ou inspiration d’un modèle vivant, inconnue ou star, tu ne peux pas vraiment expliquer tes origines.

Monstre sacré de féminité avec tes mille et un visages coiffés, couronnés ou ornés, surmontant un buste à peine suggéré ou aux formes généreuses drapées ou dévoilées, tout en toi est symbole.

Incarnation de la liberté, allégorie de la République, née de la Révolution, clandestine ou officielle, depuis plus de deux siècles tu es source d’espoir.

Statue en bois ou en bronze, en plâtre ou en marbre, Marianne de la 1ère République ou du bicentenaire, glorieuse Marianne inanimée et pourtant bien vivante, veille encore longtemps sur notre démocratie.

Rendez-vous le 20 mars prochain
pour parler de 3 chanteurs