Deux en un le samedi

clic

Pour le Projet de Ma’ sur le thème
Eté

Que montrer de cet été 2022 qui nous apporte bien des tracas et tellement de catastrophes. Je n’ai pas envie d’en parler.

Juste après la bataille de Marengo, Napoléon s’était rendu à Lyon le 21 juin 1800

Le Rhône et la Saône qui entouraient la statue équestre de Louis XIV ont été sauvés des ravages du Temps et des nombreuses incivilités ; les allégories se refont une santé avant de couler des jours paisibles au Musée des Beaux Arts CLIC
La palissade qui entoure désormais Louis XIV explique la vie de la place (j’en ai déjà parlé), époque par époque.

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

A Vichy, on ne peut pas les manquer ! Les pastilles célèbres aux bienfaits reconnus, sont partout, partout, minis, normales ou géantes

Deux en un le samedi

Pour le Projet Photo de Ma’ sur le thème
végétal
clic

Plus inspirée cette semaine, j’ai eu du mal à choisir ma photo 😆 Lors d’une rando à Pérouges, ce petit jardin avait retenu mon attention. Pour qui connaît la cité médiévale aux ruelles très fleuries, ces plantations sont plutôt surprenantes 😆

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

Mercredi, balade tout près de Mâcon pour visiter la Forteresse de Berzé-le-Châtel clic
Une agréable visite, surprenante et instructive. De la prison à la chapelle carolingienne, en passant par une chambre meublée, nous avons mieux pu imaginer la vie « réelle » au temps de la splendeur de ce château fort médiéval impeccablement conservé

Défi du 20 avec PassiFlore

clic

5e mois
5e thème : 5 oiseaux

Les oiseaux urbains sont bien communs, même pas très beaux et plutôt rares désormais pour certains : pigeons, pies, corbeaux, canards, oies, cygnes et encore quelques « passereaux » (je ne suis pas ornithologue)

Pour commencer, le saviez-vous ?
Oiseau est le plus petit mot contenant toutes les voyelles. -Hum, Oth va me faire remarquer qu’il y a 6 voyelles dans l’alphabet, y manque le « y »!-
Son pluriel, oiseaux, est le mot le plus long dont on ne prononce aucune lettre telle quelle.

Et mes choix sont :

Le plus beau, l’oiseau de paradis -oui, je triche !-, au Parc de la Tête d’Or

Les affamés jamais rassasiés, dans les branches des magnolias devant la CCI

La poule d’eau en équilibre sur son reflet, encore au Parc de la Tête d’Or

L’oiseau perché sur un mur, en ville -et oui, je triche encore !-

Et pour finir sans tricher, une aigrette rencontrée l’an dernier aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Rendez-vous le 20 juin prochain
pour parler de 6 arbres

Deux en un le samedi

Pour le Projet Photo de Ma’ sur le thème
Forme géométrique
clic

Immédiatement, l’image du Musée des Confluences s’est imposé. Ce « nuage de cristal » posé entre Rhône et Saône, abrite un musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisations clic

On aime ou pas. Mais il faut bien reconnaître la performance architecturale de son créateur, l’Autrichien Wolf Dieter Prix.

Je ne suis pas un rat de musée ! Et si je trouve l’intérieur mastoc et froid, j’aime cet édifice de l’extérieur, me promener dans son jardin et flâner dans sa boutique 😆

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

La Fête annuelle de l’Iris a lieu ce week-end. Alors, dimanche (1er mai) après mes emplettes à Monop’ -si le magasin était ouvert toute la journée !- j’ai été voir si les iris étaient déjà fleuris. Certains attendent encore une semaine, mais d’autres, plus pressés, montraient leurs beautés colorées, rose, mauve, jaune, bleu, ocre, violet, panachés : toujours le même régal pour les yeux 😆
Comme la terre est sèche…

L’iriseraie était déserte, le soleil brillait, le silence régnait, un premier petit bonheur pour mon mois de mai