Un bonbon sur la langue

« On n’a jamais fini de découvrir le français ! »

A consommer sans modération ! Muriel Gilbert, correctrice au journal Le Monde, dévoile le quotidien de son métier avec humour dans son ouvrage Au bonheur des fautes. Elle tient également la chronique « Un bonbon sur la langue » sur RTL. Après avoir publié Un bonbon sur la langue et Encore plus de bonbons sur la langue, elle continue de partager avec en enthousiasme contagieux son amour des délices du français.

Le goût des mots est une collection dirigée par Philippe Delerm qui écrit, sur la première page de ce livre : « Les mots nous intimident. Ils sont là, mais semblent dépasser nos pensées, nos émotions, nos sensations. Souvent, nous disons : je ne trouve pas les mots ». Pourtant, les mots ne seraient rien sans nous. Ils sont déçus de rencontrer notre respect quand ils voudraient notre amitié. Pour les apprivoiser, il faut les soupeser, les regarder, apprendre leurs histoires, et puis jouer avec eux, sourire avec eux. Les approcher pour mieux les savourer, les saluer, et toujours un peu en retrait se dire je l’ai sur le bout de la langue – le goût du mot qui ne me manque déjà plus. »

En recevant ce livre, mon Amie Gene a tout naturellement pensé à moi 😆 Après avoir lu ce texte, je ne vois plus les voyelles et les consonnes de la même façon.

« Pourquoi dit-on A-B-C-D et non pas D-C-B-A ?
Voyageons jusqu’aux racines de notre écriture. C’est Séverine (pas l’Aminaute Strasbourgeoise) qui m’en a suggéré l’idée. Elle apprend à la petite Maelys, âgée de 4 ans, à écrire son prénom. Et Maelys voudrait savoir « pourquoi le « m » vient avant le « n », alors qu’il a plus de ponts ».
Voilà une excellente question que je ne m’étais jamais posée ! J’ai donc enquêté. Pour trouver l’origine de notre alphabet, il faut remonter plus de trois mille ans en arrière. Le mot alphabet lui-même, on le devine, vient des deux premières lettres de l’alphabet grec : alpha et bêta. Notre alphabet actuel est issu de l’alphabet latin, bien sûr, mais l’alphabet latin est lui-même inspiré de l’alphabet grec… qui descend de l’alphabet phénicien (donc de la région du Liban actuel) qui lui-même s’enracine dans une écriture sémitique encore plus ancienne.
Alors, les lettres de tous ces alphabets étaient-elles classées dans le même ordre ? Pas tout à fait, mais presque.
L’alphabet phénicien commençait par la lettre aleph qui désignait le boeuf (et qui a donné l’alpha grec et notre a). C’était une sorte de a majuscule posé de côté, ce qui rappelle assez la tête d’une bête à cornes. La deuxième lettre était beth (qui a donné bêta en grec et notre b) qui désignait la maison. L’alphabet phénicien était classé en fonction de la signification des lettres, ce qui permettait de le mémoriser plus facilement, en se racontant une petite histoire commençant, j’imagine, par un boeuf (aleph) broutant à côté d’une maison (beth). Les Grecs se sont inspirés de cet alphabet, qu’ils ont adopté, notamment en lui ajoutant des voyelles, puis les Romains l’on encore modifié. Le dzêta grec, notamment (qui a donné notre z), étaie en sixième position. Le latin a d’abord décidé qu’il n’en avait pas besoin, et puis finalement il l’a réintégré… mais à la fin de son alphabet. Sachez-le donc : si tore nom commence par un z, c’est à cause des Romains si c’est toujours vous que l’on appelle en dernier.
Quant à m et n, qui intéressent Maelys, leurs ancêtres (mem et nun) se suivaient déjà dans l’alphabet phénicien. Ces lettres, qui désignaient l’eau et le serpent, ne ressemblent pas tellement à nos lettres modernes. Elles s’apparentent à une sorte de lettre µ grec (mu), et en revanche elles se ressemblent entre elles, un bâton et une petite vague, la vague du m était déjà un peu plus longue que cette de la lettre qui allait donner le n. On peut se dire que la vaguelette qui représente l’eau a un petit pont de plus que celle qui désigne le serpent. Et cela pourrait bien expliquer pourquoi notre m a davantage de ponts que notre n. On peut se dire que la vaguelette qui représente l’eau a un petit pont de plus que celle qui désigne le serpent. Et cela pourrait bien expliquer pourquoi notre m a davantage de ponts que notre n.
Evidemment, les ponts, c’est pour les lettres minuscules. Nos lettres capitales ont une forme très différente. A l’époque des Romains, on n’utilisait que les capitales, d’ailleurs. Pourquoi ? Parce qu’on écrivait sur des matériaux durs, de la pierre ou du bois. On gravait, en fait. Difficile de graver des courges. Avec l’arrivée de supports comme le papyrus, le vélin puis le papier, on a pu avoir une écriture plus souple, et adopter les lettres minuscules, avec des pleins, des déliés… et quantité de jolis petits ponts. »


Publicité

39 réflexions sur “Un bonbon sur la langue

    • Hello Adrienne
      Je vois que tu suis bien ce genre de billets 😆
      Merci !
      J’adore les mots et notre belle langue française de plus en plus malmenée 😥
      Bon mercredi
      Bises ensoleillées et frisquettes d’O.

      J’aime

  1. Coucou Nicole,
    Passionnant, merci pour ce partage. Je vais peut-être me procurer ce livre. Ce sera idéal pour expliquer à Petite Boulette l’origine de sa langue. Même si elle s’est, pour l’heure, plus inventé sa propre langue. Je fais de la traduction au quotidien comme tu as pu le voir 🤣
    J’aime beaucoup l’histoire du bœuf et de la maison.
    Bises un peu plus fraîches aujourd’hui mais le soleil devrait continuer de nous réchauffer.

    J’aime

    • Hello Maman lyonnaise
      Mais elle est trop petite, Petite Boulette, pour toutes ces explications 😉
      D’ici la fin de l’année scolaire, elle aura assimilé « notre » langue 😆 Laisse lui le temps.
      La pluie est annoncée aujourd’hui et demain. Le vent s’est remis à souffler 😥
      Bises

      Aimé par 1 personne

      • Coucou !
        Oui tu as raison, ce sera pour plus tard. Mais cela me sera utile pour anticiper les questions (s’il y en a 🤔) !
        Nous voilà sur une météo plus automnale effectivement mais cela n’empêchera certainement pas une sortie vélo 😰🤣
        Gros bisous et belle journée !

        J’aime

            • Hello Maman lyonnaise
              Et bien le vent est au rendez vous ce matin mais le chauffage collectif a été mis en route, hier, et ça fait du bien avec les températures qui ont bien baissé.
              Encore du mauvais temps au programme aujourd’hui mais il reste encore pas mal de feuilles sur les arbres qui doivent tomber…
              Bon vendredi
              @ demain chez Ma’ ?
              Je n’ai toujours pas d’idée pour son thème 🙄
              Des bises à vous partager

              Aimé par 1 personne

              • Hello Nicole !
                Un temps plus automnal et la fraîcheur qui s’installe. Petite Boulette ne peut résister à la vie d’un tas de feuilles : elle saute dedans et les fait voler. Je prie pour ne pas croiser un cantonnier, il ferait les gros yeux !!
                L’inconvénient du chauffage collectif, il faut attendre sa remise en route… dans mon ancien immeuble nous étions obligés de harceler la régie pour que le chauffage soit remis en route avant le 15 novembre !
                Je n’ai pas d’idée non plus pour le thème de demain 🤔 il va me falloir fouiller dans les archives je pense.
                Gros bisous et belle journée à toi.

                J’aime

                • Oui, on a perdu pas mal de degrés du jour au lendemain 🙄
                  Pour les feuilles, normal, c’est trop tentant 😆
                  Comme les flaques d’eau !
                  L’an dernier, ils avaient remis le chauffage le 10 octobre. On a gagné un petit mois pour le gaz…
                  Natty se régale, elle se couche sur les convecteurs 😆
                  Elle est revenue me voir, elle aussi a un petit creux 😉
                  Bises avec du ciel bleu !

                  Aimé par 1 personne

                  • Même si elle a son petit pyjama de fourrure intégré, Natty est prudente et reste au chaud. Elle a bien raison ☺️
                    Le mien traquait les plaids pour s’y pelotonner !
                    Allez, Petite Boulette a senti aussi la bonne odeur du poulet, elle tournicote dans la cuisine. Je lâche tout pour lui faire une belle assiette 😉
                    Bisous

                    J’aime

                    • Délicieux ce poulet. Petite Boulette en a redemandé ! Elle boulotte bien en ce moment. Hier en revenant du square elle a englouti une assiette de jambon/tomates/maïs/salade verte. 3 légumes, Nicole, un exploit !!!
                      Je mettrai la recette du poulet, ça changera de mes tartes 😂
                      Bisous !

                      J’aime

                    • Ce n’est pas une recette très originale mais ça donne des idées quand on ne sait plus quoi cuisiner. Ça va mieux mais j’ai eu une grosse période de « casserole blanche », je ne savais plus quoi faire à manger c’était l’horreur. A chaque fois que l’heure de manger approchait c’était l’angoisse !
                      Petite Boulette à repris le chemin de l’école 💃🏻 elle était un peu déboussolée ce matin mais c’est comme le vélo, ça revient vite 😂
                      Bisous et belle journée à toi

                      J’aime

                    • Hello Maman lyonnaise
                      Tant mieux pour les repas, c’est vraiment déprimant que les gosses ne veulent pas manger. J’ai connu ça avec Delphine, ta presque conscrite !, alors que ma Stef mangeait de tout 😉
                      Si tu trouves des choses qui lui plaisent, n’hésite pas à en refaire 😆
                      Pour l’école, c’est compliqué, ta Petite Boulette n’a pas encore assimilé la notion du temps qui passe 😉
                      Quel triste mercredi, il va falloir gérer les activités à l’intérieur…
                      Bises

                      Aimé par 1 personne

                    • Hello Nicole !
                      Petite Boulette ne tient pas de moi pour les repas. Petite, je ne pensais qu’à manger !
                      Pour toi, cela a dû te changer d’avoir une « numéro 2 » qui ne mangeait rien quand tu n’avais pas du tout connu cela avec la « numéro 1 » 🙄
                      Ça passera avec le temps j’espère. J’essaie de varier au maximum afin de lui faire découvrir les goûts mais comme je te le disais, la cantine ne me facilite pas la tache avec leur manie de coller des salsifis chaque semaine 🤢
                      Petite Boulette est ravie qu’il pleuve car elle se languissait d’essayer le petit parapluie que je lui ai offert ! Je ne vais donc pas échapper à une balade à la recherche des flaques…
                      Belle journée à toi au sec et des bisous 😽

                      J’aime

                    • Hi hi hi, je me demande bien pourquoi les petits adorent tant les parapluies 😆
                      Alors, c’était bien la balade sous la pluie ?
                      Je préfère un gosse qui mange trop qu’un qui ne mange rien ! Mais c’est aussi difficile à gérer quand il faut les rédimer 😉
                      Ne me parle pas des cantines scolaires, j’en ai de mauvais souvenirs !
                      Bises dans la nuit

                      Aimé par 1 personne

                    • Il pleuvait tellement qu’elle s’est ravisée et a préféré de loin l’activité peinture !
                      Hier soir Petite Boulette était excitée comme une puce et elle a mis beaucoup de temps à s’endormir, je sens que le réveil va être difficile…
                      J’ai eu la chance de ne pas beaucoup fréquenter la cantine, petite, je n’en ai que peu de souvenirs mais les camarades ne m’en disaient pas que du bien 😕
                      Bisous 😽

                      J’aime

                    • Il lui manquait la fatigue de l’école 😉
                      Et c’est la pleine lune, elle est peut-être sensible à cette grosse boule blanche ? 🙄
                      Petite Boulette va avoir un we prolongé pour bien se reposer…
                      Bises

                      Aimé par 1 personne

                    • C’est ce que je me suis dit, cela fait deux nuits que je ne dors pas bien, tournant et retournant sous la couette…
                      Bon, je vais aller lui secouer les puces, je sens que je vais me prendre un doudou dans la figure 🤣
                      Bisous

                      J’aime

  2. Ayant été toute ma vie professionnelle secrétaire, je me devais de ne faire aucune faute dans les courriers et documents que je tapais. Je corrigeais donc les fautes de mes supérieurs, mais ils n’en étaient pas vexés ! au contraire ! Il sort tellement de livres chaque année, on ne pourrait pas en une seule vie tout lire. Bonne soirée.

    J’aime

    • Hello Elisabeth
      Comme moi 😆
      45 ans de « secrétariat » (maintenant on n’emploie plus trop ce terme) ou plutôt « Assistante » et j’en ai vu et corrigé des fautes de mes supérieurs 🙄
      Je ne lis jamais les livres tout frais sortis en librairie, j’attends qu’ils paraissent en Poche. Je trouve leurs prix bien trop élevés, surtout quand ce sont des navets 😆
      En général, je ne lis pas les Goncourt, par principe mais pour le Prix 2022 c’est différent, Brigitte Giraud est une Lyonnaise 😉
      Bonne fin de semaine
      Bises d’O.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s