RV Reflets

C’est Annie la meneuse du jeu clic
qui fixe la date de ce rendez-vous mensuel

Tellement impatiente de jouer avec Annie à ce Jeu Photo que j’adore, et persuadée que le RV était chaque 10 du mois, j’ai fait un billet dimanche dernier, alors que Annie précisait bien que le prochaine fois serait pour aujourd’hui ! Même pas grave, jouer deux fois vaut mieux qu’une 😉

En fait, ce n’est pas véritablement un reflet. Il s’agit de l’entrée principale de l’UCLY -Université catholique de Lyon- implantée dans l’ancien site de la prison Saint-Paul CLIC

Prochain rendez-vous le 12 mai

RV Reflets

C’est Annie clic la meneuse du jeu

Figurez vous que certaines de mes photos se bousculent pour être publiées à ce rendez-vous mensuel ! Mais l’actualité n’attend pas. La belle lumière printanière ravigote le décor et le cœur 😆
Une balade au Parc de Gerland, le long du terrain de foot où s’entraînaient les futurs joueurs de l’OL, l’eau du petit canal, paradis en été des poissons et des canards, se la coulait douce et a ravi mes yeux

Les Encours du 10 avec PassiFlore

clic

Un tiers d’avril est passé. Avec le beau temps, la fourmi est devenue cigale et a préféré faire provision de soleil plutôt que de s’enterrer dans son atelier ou faire la marmotte sur son canapé. Résultat, Soène n’a pas été très productive 😆

Et pourtant, les jours sont plus longs et l’heure d’été a raccourci mes nuits Youpi !

Citation :
« Quand rien n’est certain, tout est possible. »
Margaret Drabble

Lecture :
L’âme brisée de Akira Mizubayashi, Prix des Libraires 2020. C’est la touchante histoire du violon d’un Prof d’anglais violoniste amateur. Coup de cœur !
Neige de Maxence Fermine, un petit conte tout doux. D’autres livres de cet auteur commandés chez Momox sont déjà arrivés. Je vais bien avancer mon Challenge « Textes courts » avec Lydia.
Le Café de l’Excelsior de Philippe Claudel -toujours pour le Challenge- un auteur qui ne me déçoit jamais
La papeterie Tsubaki de Ito Ogawa, encore une histoire d’écriture ! Ce titre avait retenu mon attention chez Decitre, lors d’une de mes visites. J’en lis quelques pages par jour ; au quart du livre, l’histoire m’ennuie. Pourtant j’avais bien aimé Le restaurant de l’amour retrouvé

en cours (ou plutôt abandonné) :
L’ours est un écrivain comme les autres de William Kotzwinkle, une fable burlesque qui ne me fait même pas sourire
Le chat qui volait une banque de Lilian Jackson Braun. Koko, le chat siamois de Qwilleran ne retient pas mon attention. @ suivre !

Poésie :
Les street Artistes mettent leurs talents pour soutenir nos Amis Ukrainiens (image du Net)


Tricot :
Deux ouvrages livrés à Gene. Les voilà prêts à être donnés.
Prêts à partir à la finition : un poncho qui n’a pas rendu l’effet du catalogue -Gene va le transformer- et une énième brassière, boutonnée sur le devant. @ suivre !
Merciiii, Gene


Activités :
Me voilà partie dans l’aventure de l’Art postal avec Danièle, La Casa Photo, et l’Aminaute Paco !
Qu’elles sont belles les créations des autres Aminautes. J’suis un peu folle de vouloir me prendre pour une artiste ! Comme on est 4 à jouer, je dois envoyer 3 lettres décorées d’ici fin avril. @ suivre !

Côté « en cuisine », j’ai fait la tarte artichauts-chèvre -un bon exercice de prononciation !- de Maman Lyonnaise, délicieuse même si j’ai zappé volontairement l’origan. Sa recette ICI

A nouveau, mes balades urbaines en solo. En groupe, une belle visite commentée à l’Ile Barbe, et avant de partir, une petite visite incontournable chez Jocteur, le Boulanger de l’Ile, pour acheter des tartelettes myrtilles, une de leur spécialité. Et jeudi, dégustation de leur tarte aux pralines, fine et légère.
Faut bien se mettre du bonheur dans les papilles pour supporter cet horrible temps d’Avril 😉

Bricolage :
Voir « Activités » 😆
Pour le moment, j’avance en mode « collage » et « coloriage ». Pas si simple non plus. @ suivre !

Jardinage :
Ne le dites à personne, j’ai subtilisé une bouture qui avait osé pointé son bout de fleur dans la rue. Bien installé dans l’eau, j’espère que cette petite plante grasse se fera des racines


Ouf ! Je viens de finir mon billet. Vraiment, j’suis devenue une vraie cigale 😥 Je bulle, je bulle et je finis mes Encours au dernier moment…

Faut dire aussi que c’est un dimanche 10 riche, avec pas moins de 3 rendez-vous 😆


et encore plus important, un rendez vous aux Urnes.
Citoyennes, Citoyens, n’oubliez pas d’aller voter
comme ça, le 24 avril après 20 heures, vous aurez le droit de râler -ou pas !-

@ bientôt, le 10 mai

Deux en un le samedi

Pour le Projet Photo de Ma’ sur le thème
Printemps
clic

Il est où le Printemps ? Oublions le we dernier, avec la neige et le vent glacial. La pluie a pris le relais. Certes, la Terre a soif, il lui faut de l’eau. Mais, il n’y a pas de juste milieu, quand il se met à pleuvoir, ça n’en finit pas 🙄

Pourtant, tout autour de nous, les signes sont là. Tout est fleuri. Attentive à chaque massif, en ville, j’ai croisé un jonquille narcisse-triplette 😆

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

Deux belles balades à l’île Barbe, dans le 9e, une dimanche, en reconnaissance, la 2e, une visite commentée avec visite de la chapelle Notre Dame. A Saint-Rambert, l’Histoire est partout et la Nature s’en mêle pour enjoliver certaines ruines

Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Comme l’Amie Lydia était trrrès occupée ailleurs, je m’étais octroyé une trrrès longue récréation 😉

Catégorie : Roman/conte
Nom de l’auteur : Maxence Fermine
Titre : Neige – Editions Arléa (premier roman)
Nombre de pages : 96 pages

Dans le Japon du 19e siècle, Yuko Akita âgé de 17 ans, a trois passions, la neige, les haïkus et le chiffre 7. Il veut être poète.
Il écrit des haïkus seulement l’hiver, 77 en tout par an mais ses haïkus d’une blancheur intense, sont « invisibles ». Le blanc n’est pas une couleur. Pour parfaire son art littéraire, il doit apprendre à colorer ses poèmes. On lui conseille de rejoindre un Maître en la matière, au Sud, dans les Alpes japonaises.

chapitre 8, page 25
« Yuko vénérait l’art du haïku, la neige et le chiffre sept.
Le chiffre sept est un chiffre magique.
Il tient à la fois de l’équilibre du carré et du vertige du triangle.
Yuko avait dix-sept ans lorsqu’il avait embrassé la carrière de poète.
Il écrivait des poèmes de dix-sept syllabes.
Il possédait 7 chats.
Il avait promis à son père d’écrire seulement soixante-dix-sept haïkus par hiver.
Le reste de l’année, il resterait à la maison et oublierait la neige. »

Ce conte est doux comme Neige et fort comme l’Amour.

Lors d’une visite au Foyer Notre-Dame des sans-abri à O., en cherchant des livres de moins de 100 pages, j’ai trouvé cette petite pépite et découvert cet auteur. Comme j’aime bien lire des contes encore à mon âge, je vais me procurer « La petite marchande de rêves », « La poupée de porcelaine », « La fée des glaces », « Le palais des ombres », etc.

Maxime Fermine, né en 1968, est Savoyard !

Deux en un le samedi

Pour le Projet Photo de Ma’ sur le thème
ne te découvre pas d’un fil
clic

Comment Ma’ a-t-elle fait pour prévoir qu’après les douces températures de fin mars, on allait devoir remettre rapidos nos doudounes ? Ma’ m’épate 😉
Un vrai casse-tête pour ce Projet du jour. Aucune idée. Même mon moteur de recherche favori n’a pas su m’aider à part quelques dictons différents de celui que l’on entend depuis notre enfance : « En Avril, ne te découvre pas d’un fil, en Mai, fais ce qu’il te plaît »

« Quand Mars se déguise en été, Avril prend ses habits fourrés »
« Avril doux, c’est du bien partout »
« Avril le doux, quand il se fâche, est le pire de tous »
« Avril froid donne pain et vin »…

Hier matin, surprise à O. la neige a blanchi le paysage. Comme j’ai fait « taxi » dans le noir de l’aube, j’avais mis mon bonnet (bleu marine en réalité), acheté à Montmartre lors de ma dernière escapade à Paris en janvier 2020 -juste à la fin de la vie d’avant-

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

Ouf ! je peux retourner sur le blog de la Dame du Vercors 😆 OB a repris ses esprits !
Une drôle de semaine 🙄 les deux premiers jours, il faisait soleil mais le ciel était tout chiffonné, les jours suivants, un peu de pluie, enfin, et le 1er avril, la neige et ce n’était pas un Poisson 😆
Preuve en image ! C’est le printemps, les feuilles sur les arbres de la place sont là !

En vrac

« Sourire 3 fois tous les jours rend inutile tout médicament. »
Proverbe chinois

Dernier jour d’un mois ou premier jour du suivant, c’est pas grave, hein ?

Ce billet est un peu particulier. J’aime et j’aime pas la routine ! C’est à la fois rassurant et ennuyant.
Le léger et le futile ne sont pas trop d’actualité avec cette guerre meurtrière et incompréhensible. Mais même si j’ai mal pour ces gens qui souffrent le martyre, je veux quand même voir, du petit bout de ma lorgnette, le bon côté des choses -quoi, j’sais pas faire ?- et vous faire partager ce qui se passe dans mon esprit soénien.

Comme je ne suis pas oligarque, il me faut être futée. J’ai déjà presque tout mon électroménager entassé dans la chambre de Natty. Pas grave, elle avait déjà pris la mienne aussi ! La pauvre minette, en plus d’avoir été piquée (rappel de vaccin !) elle a bien compris qu’il se passait un truc pas normal sur son territoire. Des va-et-vient, des livreurs, des inconnus qui se permettent de foncer directement dans la cuisine, bousculant même ses gamelles et son « tapis de brossage ».
Elle attend de voir comment tout ça finira, et surtout quand. Ca va, ça ne lui coupe pas l’appétit.

Les JO para-olympiques, du 4 au 13 mars, sont passés inaperçus. On n’a rien vu à la télé ou presque. Et pourtant, c’est archi important pour tous ces athlètes cabossés par la vie et qui ont tant de courage. Ca devrait faire réfléchir les autres athlètes qui ont la chance de ne pas avoir d’handicap 🙄
Bravo à l’Equipe de France avec 12 médailles dont 7 en or.

Mes baskets d’hiver ayant servi tout l’hiver, je suis partie à la recherche d’une paire pour le printemps. Après le noir, j’ai eu envie de bleu marine. Chez Eram, pile-poil la paire idéale. Mais voilà, impossible de trouver une paire en 40. Première boutique, plus que du 41, deuxième boutique, dans la boîte 40, le pied gauche était du 41 ! Le vendeur n’avait rien vu… Tout est bien qui finit bien, j’ai trouvé, dans un 3e magasin, une paire « normale » avec pieds gauche et droit en 40 😆
J’vous jure, j’ai pas d’chance, déjà une fois à Marseille, j’avais acheté 2 pieds gauches et là, je vous prie de croire que ça avait duré un certain temps pour récupérer une paire « normale ».

Le Printemps est arrivé le 20 mars, le jour du Défi du 20 😆
Mon ITAR (interruption temporaire des activités de retraitée) est terminée. Je me bouscule à nouveau, je reprends la marche, je réduis ma consommation de pain, j’ai 5/6 kilos à perdre 😥 Là, j’crois bien que c’est mission impossible.

Comme on n’a plus besoin de masques, je vais aller faire un peu de sport dans les thés dansants. J’ai jamais su danser le Madison mais j’ai peur qu’avec mes belles baskets ça soit encore un peu plus compliqué à exécuter.

J’ai très envie aussi de devenir cosplayeuse. Vu que j’ai manqué tous les carnavals, ça me donnera l’illusion de ne pas avoir tout manqué. Ca, c’est une idée d’Oth, hein !

Je n’ai jamais eu de poupée Barbie -mes filles n’ont jamais voulu me prêter les leurs- alors, je me suis commandé sur le Net une Barbie Chette, la vraie de chez Mattel. C’est quoi donc ? Ben, voyons, c’est une Barbie à poils. A mon âge, j’ai plus de poils mais j’ai quand même gardé un paquet de rasoirs roses « Bic ».

Désormais, je passe à la bla-bla caisse à Auchan ou Carrefour. Je préfère que de prendre un bla-bla car. Ca vous surprend un peu sans doute. Moi qui suis plutôt sauvage, je n’aime pas engager la conversation avec une inconnue, alors, ça me va bien, y’a jamais personne à ces caisses et la caissière reste muette vu que je suis moi-même muette 🙄 Résultat, j’fais plus la queue, le temps c’est de l’argent disait ma mémé.

Je vais me lancer dans l’Art postal. Si ! grâce à des Aminautes qui le pratiquent merveilleusement et que me titille l’envie. Même si par le passé j’avais pratiqué un peu cet art sans le savoir, je n’avais jamais envisagé de m’y aventurer.

Je vous souhaite de sourire au moins 3 fois en lisant mon billet 😉

Bon mois d’avril
Rendez-vous à la fin du mois !

des p’tits kifs choisis parmi tant d’autres :
– une semaine comme en été, avec soleil et chaleur : lunettes de soleil et crème solaire sur le nez
– mon nouveau frigo est arrivé
– j’ai mes billets de train pour mon escapade à Bordeaux, en juin !
– la maousse-énorme-délicieuse pizza aux 4 fromages, avant hier, avec les Copines, au Ristretto ici
– grâce à Danièle, La casa Photo, j’ai découvert l’Art postal et le Blog de Paco clic