Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Comme l’Amie Lydia était trrrès occupée ailleurs, je m’étais octroyé une trrrès longue récréation 😉

Catégorie : Roman/conte
Nom de l’auteur : Maxence Fermine
Titre : Neige – Editions Arléa (premier roman)
Nombre de pages : 96 pages

Dans le Japon du 19e siècle, Yuko Akita âgé de 17 ans, a trois passions, la neige, les haïkus et le chiffre 7. Il veut être poète.
Il écrit des haïkus seulement l’hiver, 77 en tout par an mais ses haïkus d’une blancheur intense, sont « invisibles ». Le blanc n’est pas une couleur. Pour parfaire son art littéraire, il doit apprendre à colorer ses poèmes. On lui conseille de rejoindre un Maître en la matière, au Sud, dans les Alpes japonaises.

chapitre 8, page 25
« Yuko vénérait l’art du haïku, la neige et le chiffre sept.
Le chiffre sept est un chiffre magique.
Il tient à la fois de l’équilibre du carré et du vertige du triangle.
Yuko avait dix-sept ans lorsqu’il avait embrassé la carrière de poète.
Il écrivait des poèmes de dix-sept syllabes.
Il possédait 7 chats.
Il avait promis à son père d’écrire seulement soixante-dix-sept haïkus par hiver.
Le reste de l’année, il resterait à la maison et oublierait la neige. »

Ce conte est doux comme Neige et fort comme l’Amour.

Lors d’une visite au Foyer Notre-Dame des sans-abri à O., en cherchant des livres de moins de 100 pages, j’ai trouvé cette petite pépite et découvert cet auteur. Comme j’aime bien lire des contes encore à mon âge, je vais me procurer « La petite marchande de rêves », « La poupée de porcelaine », « La fée des glaces », « Le palais des ombres », etc.

Maxime Fermine, né en 1968, est Savoyard !